Je n’ai absolument rien contre Cuba, mais mon coup de cœur, c’est l’Asie! Yves Lavoie

Je suis un voyageur depuis 30 ans et conseiller en voyages depuis 3 ans. Au Québec, la destination qu’on me demande le plus est Cuba. Pourquoi ce choix, il fait partie de notre zone de confort. Un peu comme une personne qui n’ose pas changer d’emploi, ou déménager dans une autre ville. Quand on sommes bien, on garde la même recette. Je n’ai absolument rien contre Cuba, destinations à bon prix, belles plages, service disponible en français dans plusieurs établissements, même nos chaînes de télévision accessibles. Quoi de mieux que de se baigner sur la plage en février et revenir à notre chambre regarder les nouvelles TVA.  Beaucoup de gens m’ont dit, je suis allé 5-10-15 fois à Cuba.

Essayez d’autre chose. 

Pourtant, il y a tellement de destinations à voir, personnellement, mon coup de cœur, c’est l’Asie. Je connais beaucoup de gens qui voudraient y aller, mais qui ont des craintes de ne pas avoir le confort Nord Américain, ou une peur de pas savoir ce qu’on va y manger. Ce sont des craintes légitimes, mais soyez assurés qu’en Asie, les hôtels sont d’une qualité bien supérieure à Cuba ou autres destinations des Caraïbes. Je peux comprendre la crainte des gens avec certains reportages que l’on voit à la télé. Il y a pourtant des plages incroyables en Asie, notamment en Thaïlande.

Je reviens souvent sur le sujet des croisières, que voulez-vous, j’adore cette façon de voyager. L’Asie en Croisière, c’est possible. Vous faites des excursions dans des endroits les plus fascinants les uns que les autres et revenez coucher dans votre bateau de croisière et bénéficiez des repas dont la réputation n’est pas à faire. Comme ça, vous pouvez naviguer sur une des merveilles du monde, la Baie de Ha-long au Vietnam et manger dans la salle à dîner de votre navire. Aucune crainte à avoir. Quoi de mieux que de se lever le matin et être à un endroit différent.

Je recommande fortement une croisière au départ de Hong-Kong qui peut vous amener au Vietnam, en Chine, en Thaïlande ou ailleurs. Le port de croisière de Hong Kong est l’un des plus modernes au monde. Lors de votre départ, vous avez droit à un spectacle son et lumière provenant des édifices de la ville changeant de couleur, lasers, projections vidéo pouvant atteindre 70 étages. La trame sonore de ce spectacle son et lumière joue sur le bateau. Un peu comme quand on regarde les feux d’artifice à Montréal et qu’on écoute la musique à la radio. Le lien ci-bas vous donne une petite idée. Ça se déroule des deux côtés de la Baie de Hong-Kong. Je l’ai fait il y a 4 ans, j’en ai encore des frissons juste a y penser. Quant à la barrière de la langue, sur les bateaux de croisières, la langue d’usage est toujours l’anglais, mais il y a toujours au comptoir de service un employé qui parle plusieurs langues dont le français. Sur plusieurs bateaux, on distribue même en français sur demande un programme des activités de la journée suivante. Il est déposé sur votre lit pendant que vous prenez votre repas du soir.

Oui, c’est plus cher qu’un voyage à Cuba, mais pas quand on considère tout ce que l’on reçoit. C’est une façon de voir le monde sans inquiétudes. Les gens qui me demandent un voyage dans les Antilles me disent toujours qu’ils veulent relaxer sans avoir de problèmes. Une croisière, c’est ça. Avec généralement un ratio d’un employé pour deux passagers, il est pas difficile d’avoir du service. Les pays que l’on visitent peuvent exiger un Visa d’entrée, le bateau s’en occupe, on doit défrayer les frais, mais pas besoin de s’en occuper avant le départ. (À confirmer avec le croisiériste ou votre agent de voyage avant de partir).  Aucun Visa n’est exigé en entrant à Hong Kong contrairement à la Chine. Si l’aventure vous tente, faites-moi signe.

Yves Lavoie Conseiller externe en voyages ylavoie1960@yahoo.ca