Plus de 19,000 entrées a Traversée internationale du lac Mégantic: Une année exceptionnelle!

C’est avec une grande fierté que le comité de la Traversée internationale du lac Mégantic jette un regard sur l’édition qui vient de se terminer.

Cette cinquième étape de la Coupe du monde FINA/HOSA marathon 10 km a offert toute une fin de course tant chez les hommes que chez les femmes, étant donné le calibre élite des nageurs présents. «Pour ma première année en tant que directrice de course, je suis comblée par la réussite de l’événement» a commenté Alexandra Désilets. «C’est une traversée exceptionnelle à laquelle nous avons pu assisté considérant que chez les hommes, les quinze premiers nageurs sont tous arrivés à l’intérieur d’un intervalle d’une minute ! Chez les femmes, la gagnante a fait une poussée pour prendre la première place dans les derniers 100 mètres et les positions deux et trois ont été départagées aux centièmes de secondes. Tout simplement spectaculaire !» Elle termine en soulignant que la Traversée est en croissance dans tous les volets natation qui y sont rattachés et qu’elle a la ferme intention de contribuer au rayonnement de l’événement localement et internationalement.

Nicolas Charrier, directeur général de l’organisation, s’avère très satisfait de la participation malgré les épisodes de pluie qui ont ponctué le week-end d’activités. «On estime pour le moment que nous avons dépassé le nombre de 19 000 entrées. Les gens ont beaucoup aimé les spectacles car les groupes ont offert des prestations vraiment enlevantes. J’en profite pour remercier les 400 bénévoles qui donnent généreusement de leur temps à notre événement et qui contribuent grandement à son succès.»

Quant au président du conseil d’administration, François Lessard, il se dit aussi très fier du travail accompli et considère que le défi de réorganisation dans la préparation de l’événement a été relevé haut la main malgré les changements imposés. Il tient d’ailleurs à remercier les partenaires financiers qui ont bonifié leur contribution afin de pouvoir offrir une édition conforme aux standards établis par l’organisme.