De graves problèmes doivent être solutionnés, selon le candidat à la mairie Ronald Martel

Le candidat à la mairie de Lac-Mégantic, Ronald Martel, veut attirer l’attention des électeurs méganticois sur des problèmes majeurs qu’il faut solutionner, d’après lui, afin d’améliorer la situation au centre-ville sinistré de la ville.

«Le premier exemple qui me vient rapidement à l’esprit, c’est celui des Chevaliers de Colomb qui possédaient un édifice au centre-ville, que l’administration municipale de l’après tragédie du 6 juillet 2013 a choisi, sans vergogne, de démolir, les privant de leur salle de réception. La Ville n’a pas cru bon restituer le moyen de faire le bien que cet organisme rendait à la population par l’intermédiaire des activités de charité qu’il organisait», de rappeler Ronald Martel.

«Nous allons devoir rectifier la situation. Il faut faciliter la tâche des promoteurs, nous l’avons dit, surtout les promoteurs locaux dans un premier temps. Les Chevaliers de Colomb ont de tout temps été logés au centre-ville. Dans quel intérêt les a-t-on chassés, en les privant de leur édifice et de leur terrain, une fois l’édifice démoli? Pour favoriser qui ou quoi?»

«Notre intention sera de régler le problème des Chevaliers de Colomb en concordance avec les intentions de la population, laquelle va nous indiquer ses intentions, dans un processus de consultation très clair.»

Un autre problème qu’a rencontré un promoteur et sur lequel il sera primordial de se pencher : les difficultés d’implantation d’un complexe hôtelier. Les récriminations du promoteur d’un tel projet, depuis ses débuts, ont été nombreuses et constantes, à l’égard de la Ville de Lac-Mégantic, qui lui aurait mis des bâtons dans les roues tout au long du processus de réalisation de son projet, entre autres, par le système controversé de réservation d’un terrain.

«De fait, il y a tout un changement d’orientation, de mentalité et d’attitude à effectuer dans l’appareil municipal», a conclu M. Martel.

Source: Ronald Martel