La politique municipale vous intéresse-t-elle et irez-vous voter le 5 novembre prochain?

Le 5 novembre prochain dans la plupart des municipalités du Québec, nous seront invités à voter pour le ou la candidate de notre choix à titre de conseiller, de maire et de préfet de la MRC.

Dans la MRC du Granit, 4 personnes se présentent à titre de préfet (voir la liste des candidats) et dans plusieurs municipalités de notre MRC, plusieurs conseils municipaux ont été réélus par acclamation, dans les autres, quelques postes sont en élections mais plusieurs ont été réélus par acclamation. (Voir les municipalités)

À Lac-Mégantic un seul district, soit le secteur Ste-Agnès, a élu un conseiller par acclamation, tous les autres secteurs sont courtisés par 2 ou 3 personnes à titre de conseillers(ères) et 3 personnes au poste de maire se feront la lutte. Voir les candidats

Les citoyens de Lac-Mégantic depuis 2013(soit la tragédie) éliront un premier conseil pour les 4 prochaines années, puisque le dernier ne fut élu que pour 2 ans.  Les attentes sont grandes pour Lac-Mégantic : la reconstruction du centre-ville, la voie de contournement, les taxes commerciales et résidentielles qui sont les plus élevées au Québec, selon certaines personnes pour la grosseur de notre ville.  Des défis, comme amener 1000 résidents de plus d’ici 2025, des projets touristiques, économiques et culturels. Bref un méchant contrat, comme on le dit chez nous pour les élus du 5 novembre prochain.

Je me demande des fois s’ il y a encore de l’intérêt pour la politique municipale de la part de la population?  Le directeur des élections du Québec fait passer des messages télévisés qui nous disent subrepticement, pour nous inciter à voter,  que si on s’abstient, on aura automatiquement des coupures de services! Celui-ci donne ni plus ni moins une jambette à ceux qui se présentent en annonçant des coupures! Le taux de participation à l’élection du 1er novembre 2015 à Lac-Mégantic a été de 45,0 % comparativement à 47,4 % en 2009. Quelques 2,107 électeurs se sont rendus aux urnes le dimanche 1er novembre 2015. C’est moins de 50% de la population qui a élu un conseil municipal pour 2 ans.

Le 17 octobre dernier un peu plus de 250 personnes se sont amassées dans l’agora du Centre sportif Mégantic pour y rencontrer les conseillers, les aspirants à la Mairie et ceux comme préfets, le tout sous forme de présentation individuelle organisée par la Chambre de commerce de Lac-Mégantic. Si on pouvait y voir des jeunes, il faut mentionner que la majorité de l’auditoire était composé des 50 ans et plus.

Si 3 personnes se présentent à la mairie, il est probable que cette course se fera à deux, puisque même dans un éditorial de Rémi Tremblay dans l’Écho de Frontenac qui résume les échanges entre candidats lors de la soirée organisé par la Cambre de commerce, celui-ci ne parle que de Julie Morin et Ronald Martel, en n’ aucun temps on ne mentionne le candidat St-Pierre de Vision Citoyen Mégantic qui n’apparaît même pas sur la photo de l’article.

Il faut aussi regarder la présence des gens aux assemblées du conseil, des fois 10 ou 15 personnes, d’autres fois un peu plus, selon les dossiers. Ce faible taux de participation est peut-être dû aux activités, le travail, les obligations familiales et autres, ces assemblées sont délaissées. Je pourrais m’avancer à dire qu’une bonne partie de la population fait l’évaluation du travail de leur conseil municipal au printemps… au moment de leur compte de taxes. Pas d’augmentation : ils sont bons.  Baisse de taxes : ‘sont super! Augmentation de taxes : gang de pas bons!!!  Même dans une ville comme Lac-Mégantic on resterait surpris de savoir qu’une bonne majorité des gens ne connaissent pas le conseiller municipal de leur quartier et même certaines personnes ne connaissent pas leur maire. On dit qu’un conseil municipal est un gouvernement de proximité.

Voilà pourquoi je vous pose la question suivante: Irez-vous voter aux élections du 5 novembre prochain?