Internet en région! Est-ce qu’on se fait avoir?

Il y a quelques jours suite au message d’un ami, je me suis posé plusieurs questions au sujet du service internet en région. On parle partout de nouvelles technologies, de rapidité, d’achat en ligne et d’innovation. En région, on dirait qu’on est toujours 3 ou 4 pas derrière les grands centres.

J’ai été longtemps sous l’emprise de Bell Canada au niveau de l’internet, qui dans notre région, nous offre un minimum pour un coût maximum. Lorsque nous communiquons avec ceux-ci, c’est du personnel de la Tunisie qui nous répond 90% du temps et nous offre toutes sortes de forfaits et ils n’hésiteront pas à nous offrir des services qui ne sont pas disponibles dans votre région, tel que la fib!

Avec Bell pour mon service internet, on m’offrait 5 Mbps de débit descendant et on ne m’a jamais parlé du débit montant et je la comprend, même la représentante ne pouvait penser offrir un débit montant si bas. On m’a dit cependant que le 5Mbps était stable et ne fluctuait pas, que c’était nouveau! Le plus gros que j’ai eu avec Bell internet est 2.8 Mbps de débit descendant et de .586 de débit montant. Nouveau mon œil!

Même si la représentante aux plaintes me dit un jour que pour s’excuser des inconvénients elle me donnerait du super haute vitesse au prix que je payais à ce moment-là, elle s’excusa à nouveau en me mentionnant que ceci-ci n’était pas disponible dans notre région Ha ben toé! Bell est possiblement une des pires compagnies en fourniture internet, de plus celle-ci se verra bientôt devant les tribunaux face à un recours collectif où on vendait la fib et que ce n’était peut-être pas le cas!

J’ai changé pour Câble Axion en février dernier avec avec 25 Mbps de débit descendant et 5 de débit montant, j’me peux ‘pu! C’est comme si je venais de passer d’une Lada à une Formule 1. Leur forfait est de 30% moins cher que celui de Bell quant on a la télé, l’internet et le téléphone maison en plus. Le service est rapide, petit problème de télé présentement dans notre secteur mais bon, ça fait la job comme on dit!

Un de mes amis en fin de semaine dernière de la région de Montréal me fait parvenir un speed test d’internet de la région de Laval. Ayoye! J’pensais même pas que ça existait ça 135.43 Mbps de débit descendant et et 22.95 Mbps de débit montant en me disant que l’internet était pas vite ce jour-là! Mes illusions de formule1 et de grande vitesse se sont évanouies d’une claque! Je me suis alors posé la question suivante : Suis-je désavantagé au niveau de l’internet et même du cellulaire parce que je demeure en région?

Je suis obligé de répondre oui, vous savez, encore aujourd’hui, on ne peut recevoir ou faire des appels sur le cellulaire à certains endroits dans notre MRC, ce qui constitue un frein au développement économique des ces endroits. Quant on sait qu’en plein milieu du désert du Sahara, assis sur le derrière d’un chameau, tu peux appeler partout dans le monde avec ton cellulaire. Nous avons un service de piètre qualité!

Le service internet aujourd’hui est indispensable partout dans le monde, il faut qu’il soit rapide, efficace et fiable, et pour ce faire, il fraudait avoir une plus grande concurrence. Combien de régions du Québec ne possèdent qu’un ou deux fournisseurs de services? On dirait qu’il y a comme une entente non écrite entre les fournisseurs qui protège leur secteurs et tout cela sous le couvert du CRTC, pourraient dire certaines personnes.

Vrai pas vrai, quoiqu’il en soit on ne peut que constater que notre région du moins, est désavantagée sur les services et les prix pour internet et ceci ne pourra être corrigé que lorsque le CRTC donnera accès à d’autres compagnies de les concurrencer. Ceci les obligera à faire de meilleurs prix et augmenter la qualité du service.

Parce que dans le cas de Bell, quand on vous dit que votre appel est important et peut être enregistré pour la qualité du service, d’après moi, ‘y a pas grand monde qui écoute ça! En attendant, vaut mieux aller à 25 Mbps qu’à 2.8!

André Lapierre

Vous voulez commenter? Faites-le au bas de cette page dans la section réservée

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *