Plusieurs commerces et entreprises de Lac-Mégantic en souffrent déjà!

Suis-je le seul à me poser la question? Comment se fait-il que nous ayons tant de misère à combler les  emplois offerts? Nous n’avons qu’à regarder sur Facebook, dans le journal L’Écho de Frontenac et même dans le nouveau Bottin du Granit 2017-2018 en partenariat avec le comité Défi2025 qui nous présentent une dizaine d’entreprises qui offrent des emplois. Comité Défi2025 semble être parrainé pas la SADC de Lac-Mégantic, du moins de ce que j’ai pu voir sur Google.

L’objectif est sûrement noble, mais 2025 avouons que c’est un peu loin et pour l’instant les entreprises se cherchent des employés allant jusqu’à afficher en grosses lettres, » nous embauchons » sur leurs façades. Quelques employeurs m’expliquaient que le problème est le manque de nouveaux arrivants  dans la région, et que cette situation amène des employés de d’autres commerces de la ville ou de la MRC à changer tout simplement de lieu de travail. Ce qui fait  qu’il y a toujours un poste à combler quelque part dans la MRC.

À titre d’exemple, il n’est pas rare à Lac-Mégantic de voir un cuisinier ou une serveuse dans un restaurant et quelques semaines plus tard, les revoir dans un autre. Même constat dans d’autres types d’entreprises.

On peut dire que Lac-Mégantic en ce moment, est en pleine croissance. La construction sur la rue Frontenac, avec déjà quelques maisons en chantier et d’autres en vues, ainsi qu’un édifice à logements et commerce, 2 autres édifices à logements derrière le poste de la SQ, et presque à chaque semaine on annonce la venue d’une nouvelle entreprise commerciale ou de service. Tantôt je vais dire comme le gars : »Ça va prendre du monde pour faire vivre tout ça ».

Lac-Mégantic n’a rien à envier aux autres villes de même grosseur et je vous mets au défi de me trouver une ville de 5,600 à 6,000 personnes avec autant de commerces.  Je vous entends me dire oui, mais il y a les municipalités autour.  D’accord on s’entend pour 10,000, bon 12,000 en plein été avec le tourisme.

Un Walmart, un Canadian Tire, un Maxi et Métro plus, un Hart, un Dollorama, 3 concessionnaires automobiles, un McDo, un Tim Horton, un Subway, sans compter restaurant italien, mexicain, poulet frit, Thaïlandais, Steak house, pizzeria, bar terrasses avec cuisine et une dizaine d’autres. Boutiques et magasins au détail, un centre commercial, La place Papineau, 2 pharmacies, et là j’en passe.

En plus des nombreux commerces, Lac-Mégantic dispose d’un centre Sportif envié par beaucoup de villes, des infrastructures sportives et culturelles. Saviez-vous que seulement à Lac-Mégantic on présente près de 80 spectacles par année? Aussi plusieurs activités telles que : La traversée Internationale du lac Mégantic, Le grand tour du lac en vélo, le demi-marathon, le carnaval Mégantuque, le complexe plein air de Baie des sables et l’OTJ et là, je vous le jure, j’en passe encore.

Sans compter son majestueux lac, dans un décor naturel avec ses espaces verts et lieux de baignade, et  ce petit coin de paradis est situé à seulement 1 heure de Sherbrooke et de St-Georges de Beauce et à 15 minutes de la frontière américaine.

Alors pourquoi tant de difficulté à recruter des travailleurs et travailleuses? Cette recherche constante d’employés dans une ville ou une région comme la nôtre, met un frein à de futurs investisseurs qui craignent ne pas avoir assez de  main-d’œuvre.

Qu’est-ce qui accroche selon vous? Les salaires? Le coût des loyers? La distance des grands centres? La formation académique? Une fois que les intervenants du milieu (Ville, organismes économiques) auront appris ce qui accroche, faudra aller de l’avant avec des pistes de solution rapidement.

À mon humble avis, tout cela passe par l’implication des jeunes gens d’affaires et employés. Apprenons  à faire confiance et à leur laisser de la place. La plus grande force de cette ville est justement l’énergie de cette jeunesse et leur volonté de grandir. J’ai l’immense privilège de rencontrer ces jeunes femmes et hommes d’affaires qui ne comptent pas les heures pour atteindre leurs objectifs et réaliser leurs rêves, tout en s’impliquant à différents niveaux pour la communauté.

Le temps de savoir c’était la faute à qui, on aurait dû faire ça est passé! Arrêtons de chercher des coupables et des causes et partons de ce que nous avons et avançons avec ça. Oui, il peut y avoir des choses à corriger, alors qu’elles le soient au besoin. Mais arrêtons de faire du sur place et agissons maintenant!

Pour combler des emplois ça prend du monde, et du monde ça nous en prendra pour rentabiliser les commerces et les entreprises, parce que plusieurs en souffriront bientôt!

Vous pouvez vous rendre au bas de la page pour donner votre commentaire

Par: André Lapierre

Une réflexion sur « Plusieurs commerces et entreprises de Lac-Mégantic en souffrent déjà! »

  • 27 novembre 2017 à 20 h 36 min
    Permalink

    Je suis à Laval et LES entreprises du parc industriel AFFICHENT « nous engageons » à peu près partout. C’est présentement un problème provincial qui ne concerne pas seulement Lac-Mégantic….
    Au Québec, il y a des milliers de jobs de camionneurs offertes, soudeurs, spécialistes avionique, etc… etc…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *