Du haut des airs voici la chronique voyage de Yves Lavoie

Yves Lavoie Conseiller externe en voyages ylavoie1960@yahoo.ca

André Lapierre m’a rappelé à l’ordre et demandé d’écrire une chronique. Et bien j’écris celle-ci d’un vol Porter entre l’aéroport Billy Bishop de Toronto et Newark Liberty (New-York) .

Récemment; je suis allé avec deux clients sur un bateau de croisière de Royal Caribbean à Québec.  Nous avons visité le navire incluant des cabines, assisté à une présentation et bénéficié d’un repas dans la salle à manger. Essayez de faire ça avec Internet. Ces clients avaient fait plusieurs voyages, mais jamais une croisière. Ils étaient hésitants. Faire cette visite a répondu à leurs questions. En plus, ils ont eu droit à des rabais exclusifs sur l’achat d’une croisière avec un dépôt minime. C’était une opportunité. Le seul point négatif, on a dû débarquer avant le départ.

Je suis présentement en route pour faire 2 croisières consécutives, une au départ de New-York, la seconde de Puerto Rico sans changer de navire ni de cabine. Ce qui m’amène au sujet des ouragans; j’ai réservé ces croisières en 2015, nous sommes en 2017, l’itinéraire a changé, mais je pars quand même. Lorsqu’on va dans un tout compris, s’il y a un ouragan, pas grand chose à faire. Un bateau peut modifier son itinéraire et éviter la tempête.  Je ne verrai pas St-Martin, mais une autre destination en remplacement.

Le bateau, c’est amener son hôtel avec soi. Les journées en mer, c’est comme un tout compris 5 étoiles avec une excellente nourriture et des spectacles de qualité Broadway.

En 2017,  j’ai visité un bateau Royal Caribbean avec des clients. En 2018, qui sait, ce sera peut être un Holland America qui vogue à Montréal régulièrement. Je fais ici un clin d’œil à une représentante de l’entreprise qui apprécie la bonne musique.  Je vais m’assurer qu’elle lise cette chronique.

Plusieurs croisières partent de New-York 12 mois par année pour ceux qui n’aiment pas l’avion.

Comme il est prudent d’arriver près du port 24 heures à l’avance; quoi de mieux que de profiter d’un spectacle sur Broadway la veille du départ. Un agent de voyage peut vous arranger ça aussi.

Ah oui j’oubliais, les départs de New-York sont spectaculaires : vue de Manhattan; statue de la Liberté avant de prendre la mer. Un bonus.

Au plaisir de répondre à vos questions.

Chronique écrite du ciel entre Toronto et New-York.

Yves Lavoie Conseiller externe en voyages ylavoie1960@yahoo.ca