Les agents de voyages en cette ère de l’internet sont plutôt des conseillers.

Yves Lavoie Conseiller externe en voyage

Un message souvenir sur mon mur Facebook m’inspire ce matin. Il y a un an jour pour jour, j’étais à Lucknow dans l’état de l’Uttar Pradesh en Inde pour participer à une conférence touristique avec des agents de voyages de partout au monde. Nous étions trois représentants du Canada et j’étais le seul du Québec. Contrairement à la visite de notre premier ministre Trudeau qui vient de se terminer, ce voyage n’a rien coûté aux contribuables, j’étais invité par le ministère du Tourisme de l’Inde et je n’ai pas porté de vêtements colorés, j’ai utilisé les mêmes vêtements qu’ici. 

Nous les agents de voyages en cette ère de l’internet sommes plutôt des conseillers . Il est assez facile d’acheter une semaine tout compris à Cuba , mais quand on choisit une destination plus complexe, moins connue, faire affaire avec un conseiller en voyages comporte des avantages. Vous profitez de son expertise avec généralement le même prix. À l’occasion, le prix est même moins cher.

Si un client potentiel m’approche et me dit qu’il a vu moins cher sur Internet, je lui dit d’acheter sur le site où il a trouvé son forfait. Mais le conseiller en voyages est toujours à date. Je fais régulièrement des croisières où je suis des formations et je vérifie des navires.  J’assiste à des lancement de brochures et nouveaux produits à l’invitation de grossistes. Et oui, à l’occasion, je vais jusqu’en Inde pour rencontrer des fournisseurs de services locaux. 

Comme nous ne pouvons généralement pas vendre moins cher, nous devons avoir une valeur ajoutée. La semaine dernière, même si ce n’est pas ma spécialité, j’ai vendu un forfait tout compris à Varadero. Ce n’est pas une vente complexe, j’ai suggéré un hôtel que j’avais visité en 2016 sans y séjourner et j’ai mis le client en contact avec un résident de l’endroit qui a amené mon client visiter La Havane et lui ai trouvé une façon de réserver un appartement (Casa Particular). Le client voulait avoir une expérience locale. Ces références ne me rapportaient rien, mais le client a vécu une expérience différente et il a pris les arrangements directement là-bas avec les informations que je lui ai transmises. C’est une valeur ajoutée. 

J’ai aussi dans le passé aidé mes clients à trouver des appartements privés à Barcelone, Paris ou Venise sans passer par Air BNB, des appartements que j’avais déjà visités dans des quartiers qui correspondent à leurs besoins. C’est aussi une valeur ajoutée. 

Les conseillers en voyages font toujours partie d’une équipe et ont des contacts. Aucun agent n’ est allé partout, c’est impossible. Comme je suis plutôt spécialisé en destinations exotiques comme l’Asie, quand un client me demande un voyage à Cuba, je consulte un de mes collègues afin de bien le conseiller. 

Le conseiller en voyages est là aussi pour répondre à vos questions et vous assister en cas de pépins. 

Merci de me lire

Votre conseiller externe en voyages Yves Lavoie Contactez-moi à ylavoie1960@yahoo.ca